Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Monsieur Nordman a ouvert cette séance en remerciant l’engagement de tous les agents de la DPSP et ce dans le contexte particulier que nous connaissons tous-tes, pandémie et alerte attentat.

Trois déclarations liminaires ont été lues à l’élu, SUPAP-FSU, CGT et UCP.

·        Le SUPAP-FSU a demandé à ce qu’un PCA (Plan de Continuité d’Activité) soit le plus rapidement mis en place comme le stipule le décret du 29 octobre 2020 de l’état. En effet pour le bien-être des agents et afin de proposer aux usagers de la Ville de Paris une offre correcte de continuité du service public, cela doit se faire le plus rapidement possible et non au CHSCT de décembre comme le propose la Direction de la DPSP.

 ·    Le SUPAP-FSU réitère sa demande d’extension de la carte de pressing à tous les agents de la DPSP ou par défaut que toutes les circonscriptions de la DPSP soient équipées de machines à laver, de fers à repasser et de tables de repassage. Il va de soi que le nettoyage de l’uniforme étant à la charge de l’employeur, le temps de nettoyage des tenues devra être inclus dans le temps de travail.

·        Pour le SUPAP-FSU il est tout à fait compréhensible qu'en ces temps de pandémie, les agents concernés puissent craindre de rapporter ces effets potentiellement contaminés dans la sphère privée.

 ·       Le SUPAP-FSU demande que les locaux des AAS soient nettoyés par une société privée ou par les agents de la DILT comme cela ce fait dans toutes les Directions. Il est scandaleux que perdure cette situation, certes héritée de la DEVE, mais que la DPSP ne semble pas pressée de résoudre. Ces agents ayant été les premiers en septembre 2016 à intégrer la DPSP ! Une plus authentique considération pour ces agents qui sont venus grossir les effectifs de l’ancienne DPP serait la bienvenue !

 ·       La DPSP sur la demande du SUPAP-FSU a réaffirmé sa position quant au travail des AAS dans les jardins annexes, les rondes doivent  s’effectuer dans ceux-ci, et ne doivent être dans un aucun cas un lieu d’affectation journalier de deux ou trois agents dans des guérites inadaptées (même si cela arrange des petits chefs qui peuvent alors vaquer en toute impunité à leurs occupations) !

         Le SUPAP-FSU a réaffirmé sa demande de maintien du régime budgétaire (dimanches et jour fériés) pour les agent placés en ASA , la demande initiale ayant été faite auprès de l’élu chargé des personnels et de la Direction des Ressources Humaines de la Ville de Paris.

 Déclaration liminaire au CHSCT de la DPSP du 3 novembre 2020

 « Monsieur le Président, monsieur le Directeur de la DPSP

 ·       Suite aux annonces gouvernementales du porte-parole de l’Élysée un couvre-feu sera mis en place sur Paris et l’Ile-de-France à partir de 21 heures.

·        En CHSCT central du 30 octobre 2020, l’élu M GUILLOU à confirmé la mise en place de PCA dans les Direction de la Ville de Paris. Au vue de la recrudescence du virus le SUPAP-FSU demande à ce qu’un PCA soit mis en place à la DPSP.

·       Ce PCA devra tenir compte de l’offre de transports de la RATP/SNCF pour les agents de la DPSP qui travaillent de nuit ou en soirée.

·        Les missions essentielles devront évidemment bien être maintenues, mais une annulation des missions secondaires devra bien sur découler de ce protocole.

·       Nous demandons également à ce que le temps de travail soit lissé et même réduit comme le stipule la circulaire gouvernementale du 29 octobre 2020.

·       Pour les agents des Parcs et jardins, le plan terrorisme ayant été décrété sur toute la France, nous souhaitons une réduction de l’amplitude horaire et une mise en place réelle du travail en binôme dans tous les Parcs et jardins de la capitale.

·       Pour les agents de la voie publique, nous demandons que les équipes travaillent en binôme ce qui est également valable pour les équipages motorisés.

·        Pour la responsabilité de certaines OS, nous confirmons notre position quant à la tenue des AAS. Si nous allions dans le sens de la CGT, tous les agents de la DPSP et même des divers Directions seraient potentiellement en danger, car ils sont représentants de l’autorité publique.

·        Le SUPAP-FSU comme personne morale ne cédera pas à ce climat de peur, et sera présent au côté de la municipalité et des agents qui se reconnaissent enfin dans les tenues fournies par leur employeur. Il n’est d’autorité pour nous, que dans une tenue d’uniforme affirmant leurs fonctions et l’autorité de celle-ci ».

Pour conclure en ces temps de pandémie nous souhaitons le meilleur pour vous et vos proches. Prenez soin de vous !!!

Crépy le 5 novembre 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article