Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

SERVICE DES CIMETIÈRES :

Premièrement : Un service de la DEVE,

Deuxièmement : La DEVE, une direction de la Ville de Paris.

Technicien de la Tranquillité Publique et de la Surveillance : un cadre statutaire !

DÉMÊLONS LE VRAI DU FAUX.

Au service des cimetières, dans la filière surveillance la fonction de « Chef de pôle » a été mise en place alors que celle-ci n’a aucune assise règlementaire : cela pose problème. 

Cela est encore plus problématique quand des «responsabilités fonctionnelles» sont données, à l’intérieur d’un même corps, sans respecter la hiérarchie des grades ni l’expérience professionnelle acquise par des années de pratique. L’absence de règle ouvre bien souvent la porte à l’arbitraire et au copinage.

Certes, dans la fonction publique, la fonction prime sur le grade et cela nous ne l’ignorons pas. Mais encore faut-il que cette fonction ait été décidée à un haut niveau de compétence administrative et que cette décision ait été validée par un organisme paritaire sous la présidence d’un élu. Ce qui pose problème c’est que cette fonction de « chef de pôle » est une « création » interne du service des cimetières comme si ce service était une administration à lui tout seul !

La délibération fixant le statut des TTPS hiérarchise le corps en trois grades : en bas de l’échelle hiérarchique il y a la classe normale, au-dessus les principaux de  2ème classe et, en haut de la pyramide du corps les principaux de 1ère classe.

En l’absence de grade fonctionnel et de fonctions établies de manière régulière le principe qui prévaut dans la fonction publique est que : c’est le plus ancien dans le grade le plus élevé qui doit assumer des responsabilités hiérarchiques si, fonctionnellement cela est nécessaire.

Par ailleurs le service des cimetières sait parfaitement que la « fonction de chef de pôle » n’a aucune valeur hiérarchique puisque, dans chaque cimetière c’est le conservateur qui note le TTPS, qui établit le plan de formation et fait les évaluations. Cela démontre bien que pour l’administration le N+1 des TTPS c’est le conservateur.

Il faut que la ville de Paris se comporte enfin d’une manière responsable et cohérente vis-à-vis des TTPS du service des cimetières, pour cela, quatre postes minimum de Chef de la Tranquillité Publique et de la Sécurité (catégorie A) doivent être créés pour les TTPS du service des cimetières. Les nominations doivent concerner prioritairement les principaux de 1ère classe et, complémentairement les principaux de 2ème classe.

Paname ce 27 novembre 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article