Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

 Appel intersyndical à la grève du 19 novembre 2020 

 Témoignages 

 Katia, Éducatrice de Jeunes Enfants 

 (Les prénoms ont été modifiés afin de respecter l'anonymat des témoignages.)

"Quel est le but poursuivi ? Est-ce d'accueillir les enfants et leurs familles dans ces conditions dégradées et risquer d'être contaminé.e.s ou est-ce d'assurer une continuité de service public, comme nous le souhaitons toutes et tous, en adaptant au mieux les modalités d'accueil ?" 

"Suite à la lecture du dernier protocole d'accueil du 5 novembre 2020, avec plusieurs collègues, nous nous posons la question de nos conditions de travail et plus particulièrement de notre santé au quotidien.

Les consignes de ce protocole sont contradictoires : d'une part il est préconisé que nous puissions aller en renfort dans une section, à condition que ce soit pour plusieurs jours consécutifs (du lundi au mercredi chez les moyens, puis du jeudi au vendredi chez les grands...), mais en même temps on peut lire qu'il est possible de circuler d'une section à l'autre en changeant simplement de masque au cours d'une journée...
Ces deux consignes nous paraissent incohérentes ! Laquelle devons-nous respecter en fin de compte ? Nous ne le savons pas et nos responsables sont elles-mêmes perdues par tant d'ordres et contre-ordres.

Pour l'équipe entière, c'est la confusion ! Nous ne comprenons plus quelles sont les "bonnes mesures pour nous protéger" comme l'a prôné, lors de sa dernière allocution, le Président de la République.

De plus, dans la section des grands, 5 professionnel.le.s portent le masque en continu, nous accueillons 32 enfant et les espaces (surtout en salle de sommeil) ne sont pas en adéquation avec les conditions prévues. Ainsi, nous observons que les enfants sont espacés de 15 cm avec des groupes de plus 10 enfants par pièce. Nous constatons tous les matins une file d'attente de parents devant la porte de la section, bien que nous signalions ce problème régulièrement à notre responsable...

Malgré l'aération constante des locaux, notre santé ne semble pas protégée comme elle le devrait...

Quel est le but poursuivi ? Est-ce d'accueillir les enfants et leurs familles dans ces conditions dégradées et risquer d'être contaminé.e.s ou est-ce d'assurer une continuité de service public, comme nous le souhaitons toutes et tous, en adaptant au mieux les modalités d'accueil ?"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article