Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Notre syndicat a eu vent de nombreuses demandes de retour au travail dès la semaine prochaine faites par l'administration à des agent-es en ASA vulnérabilité. De telles injonctions n'ont pas lieu d'être, ces ASA (autorisations spéciales d’absences) étant maintenues, ainsi que le précise la note de la Secrétaire Générale de la Ville de Paris aux directions datée du 20 mai 2021, voir en pièce jointe. En l'absence de nouveau décret, c'est toujours la circulaire du 10 novembre 2020 relative aux agent-es publics considéré-es comme personnes vulnérables qui s'applique, voir ICI.

Nous espérons qu'il s'agit d'une erreur administrative liée aux constants changements de calendrier, et non d'une volonté délibérée de faire pression sur les agent-es vulnérables. Ces agent-es ne sauraient être la variable d'ajustement d'un "retour à la normale" qui s'effectue trop souvent à marche forcée, sans tenir compte de l'état réel des effectifs ni du risque sanitaire qui persiste

Isolé-es depuis de longs mois, les agent-es en ASA ont au contraire besoin d'être ménagé-es et doivent pouvoir envisager sereinement leur retour sur leur lieu de travail. Nous insistons d'ailleurs sur la nécessité de prévoir des mesures d'accompagnement pour cette reprise : fourniture d'EPI adaptés en quantité suffisante (masques FFP2), possibilités d'aménagement de poste, prévention des risques psycho-sociaux... 

Si la pandémie semble heureusement en régression, la circulation virale reste importante (le taux d'incidence à Paris est actuellement de 138). Restons donc vigilant-es et solidaires de nos collègues vulnérables.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article