Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Communiqué intersyndical national du 24 janvier : Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Elles appellent à poursuivre le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les jeudi et vendredi qui suivent notamment avec des retraites aux flambeaux, des dépôts d’outils de travail, des assemblées générales, des initiatives en direction de la population. 

Nos organisations décident de se revoir le 29 janvier pour décider ensemble des suites. 

Appel ville de Paris

Un gouvernement de plus en plus minoritaire

On va gagner !

Le rejet du projet de réforme Macron ne cesse d’augmenter : + de 60% de la population se prononce désormais pour son abandon !

Transports, raffineries, ports, éducation, opéras et musées, électriciens, hospitaliers, avocats, salariés du BTP, agents territoriaux… la mobilisation s’élargit, s’organise et multiplie ses actions.

La procédure parlementaire n’a pas encore commencé. Elle devrait prendre des mois alors que le projet vient juste d’être présenté en conseil des ministres.

Et à quelques semaines des élections municipales, chaque nouvelle information et chaque jour de mobilisation supplémentaires rendent ce projet plus impopulaire.

Ainsi, avec régime soi-disant « équitable et universel », ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois ne cotiseraient plus aux caisses de retraite qui perdraient ainsi près de 4 milliards d’euros de déficit par an.

Contre l’injustice et les mensonges, restons déterminé-e-s / mobilisé-e-s.

On va gagner !

Un projet de démantèlement du système des retraites !

Le système par points entraînerait la baisse des pensions et l'allongement des carrières.

Le retrait "provisoire " du passage d'ici 2027 à l'âge pivot de 64 ans était une manœuvre. Un âge d’équilibre est maintenu dans le projet. Il pourrait même aller jusqu’à 65 voire 67 ans d’ici une vingtaine d’années.

Le droit à des départs anticipés serait supprimé pour les éboueurs,égoutiers, personnels de santé en catégorie "active". Et avec la réforme de la fonction publique, les fonctionnaires pourraient connaitre la double peine de l’allongement du temps de travail avec la perte de 8 jours de congés à Paris soit l’équivalent d’un an et demi de travail en plus sur toute une carrière !

Ces projets sont injustes. Chacun doit pouvoir partir à 60 ans avec une retraite complète. Dans le nettoiement, les parcs, les crèches, les écoles, … celles et ceux qui ont des métiers pénibles doivent pouvoir partir plus tôt.

Nous devons conserver les 8 jours de congés, obtenir la déprécarisation pour les vacataires et les contractuels et l'égalité salariale entre femmes et hommes.

Pour s'informer en continu

https://www.facebook.com/parisnebatpasenretraite / https://www.instagram.com/parisnebatpasenretraite/

Pour soutenir les grévistes de tous les secteurs

https://www.lepotsolidaire.fr/pot/k352mful

communiqué intersyndical national du 24 janvier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article