Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après « l’affaire » des primes au mérite des encadrants en décembre dernier, 2017 commence très fort ! Ce mois-ci c’est la douche froide pour les personnels d’animation et les ASEM :

 

PAS DE PRIME D’EXECUTION DES MISSIONS POUR LES ADJOINTS D’ANIMATION ET BEAUCOUP D’ASEM !

 

Ces agents ont eu le désagrément de constater la disparition de leur prime d’exécution des missions, soit 79 euros manquants pour les adjoints d’animation à temps complet et 42 euros pour les ASEM.

Il s’agit visiblement d’un « bug » général impactant des milliers d’agents de la DASCO sur la paie du mois de janvier, particulièrement attendue après les fêtes de fin d’année !

 

PAS D’IEM DE 60 EUROS POUR LES REV INTERIMAIRES !

 

Pas d’IEM de 60 euros pour les REV intérimaires ce mois-ci, la DASCO continuant à privilégier un versement trimestriel. C’est contraire à l’engagement de la Directrice dans son courrier de juin dernier aux DPA !

L’argument de la DASCO pour justifier ce versement trimestriel est aberrant. Il est expliqué que cette indemnité est versée après vérification de l’exécution des missions. Mais de quoi parle-t-on ?

D’une part cette aumône de 60 euros correspond à l’augmentation du temps de travail des DPA (32 heures annualisées) devenus REV intérimaires (35 heures annualisées). Ceci représentant environ 500 euros nets annuels pour 208 heures (maternelles) ou 280 heures (élémentaires) de travail supplémentaire par an, soit 2 euros de l’heure environ. D’autre part, même si cette indemnité était liée à la réalisation d’une tâche précise, rien n’empêcherait de la régulariser le mois suivant comme c’est le cas lors d’un arrêt maladie ou de la participation d’un agent à un mouvement de grève !

 

TOUJOURS PAS D’IEM, NI DE NBI POUR LES REV INTERIMAIRES DE LA CAS 16/17 DEPUIS SEPTEMBRE !

 

Inadmissible ! Les REV intérimaires de la CAS 16/17 n’ont toujours pas perçu les primes que la DASCO avait promis de régulariser sur la paie d’octobre… puis de novembre… puis de décembre…puis de janvier !!!

Résultat, ces REV attendent depuis 5 mois le versement de l’IEM de 60 euros mensuels et la NBI de 10 points mensuels de 46,5 euros ! Avec la prime d’exécution non versée ce mois-ci, cela fait plus de 600 euros que la Ville doit à ces agents depuis la rentrée, alors qu’ils exercent les mêmes missions que leurs collègues de catégorie B et doivent réussir un concours pour conserver le poste d’encadrant qu’ils occupent depuis près de 4 ans !

 

TROP C’EST TROP !!!