Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Grève mode d'emploi à la Ville de Paris.

 

1 ) Qu'est-ce que la Grève ?

La Grève est la cessation collective et concertée du travail en vue d'appuyer des revendications professionnelles.

Le droit de Grève est constitutionnel. Il figure dans l’article 7 du préambule de la constitution de 1946, référencé dans la constitution actuelle datant de 1958.

Le responsable hiérarchique ou l'employeur ne peut pas interdire de faire Grève.

La Grève c'est le droit d'arrêter complètement son travail pour faire aboutir tous ensemble nos revendications professionnelles ou de les faire respecter.

Ainsi on ne peut pas cesser partiellement son travail, il n'existe pas de droit d'effectuer certaines tâches et pas d'autres.

Donc la grève est l'expression du rapport de forces visant par l'arrêt total et collectif du travail à faire céder l'employeur sur les revendications des salariés.

 

 

2 ) Pourquoi faire Grève ?

La grève est le dernier moyen des travailleurs pour faire aboutir collectivement leurs revendications. C'est l'affirmation de la Solidarité entre agents en Grève qu'ils soient à temps complet, partiel, précaires, en contrat à durée indéterminée ou fonctionnaires.

C'est aussi le rappel pour chacun d'eux de la place centrale qu'occupe les salariés dans l'activité des services de la Ville de Paris.

En effet sans les travailleurs rien ne fonctionne, tout s'arrête !

3 ) Qui peut faire Grève ?

Un employé ne peut pas décider individuellement de faire Grève.

Il faut dans la fonction publique et donc à la Ville qu'un préavis de Grève soit déposé par une organisation syndicale considérée comme représentative.

Alors tous les travailleurs syndiqués ou non, fonctionnaires, stagiaires, non titulaires de droit public, mais aussi les agents de droit privé en contrat à durée déterminée ou indéterminée ont le droit de se mettre en Grève.

Il faut seulement que ce préavis les concerne (services, métiers, catégories professionnelles...).

 

4 ) Que doit faire ou ne pas faire un Gréviste ?

L'agent n'a pas à prévenir son employeur ou son responsable hiérarchique de sa décision de se mettre en grève avant que celle-ci ne débute. C'est à eux d'établir par la suite la liste du personnel en Grève. C’est la raison pour laquelle notre syndicat attaque en justice la note de la Ville de Paris du 15 décembre 2016 qui impose de se déclarer gréviste avant la grève.

Un travailleur en grève est un individu qui n'est pas en service. Cela lui permet d'être libre de ses mouvements. Il peut donc manifester, revendiquer, militer... sans l'accord de l'autorité administrative.

Cependant il lui est interdit pendant la Grève d'empêcher le service de fonctionner. Ainsi le Gréviste doit respecter le travail des non-grévistes et ne pas détériorer le matériel ou les locaux. Sinon cela constitue une faute grave susceptible d'entraîner le licenciement ou la révocation.

 

5 ) Quelles informations à apporter à un non Gréviste ?

Il a le droit de ne pas être Gréviste, mais il pourra aussi librement et au vu des événements s'arrêter et nous rejoindre à tous moments dans la Grève.

Il faut le convaincre de l'importance cruciale de la Grève pour faire aboutir collectivement nos revendications professionnelles. Car plus nous serons nombreux à faire Grève plus nous bloquerons le service et plus nos demandes auront la chance d'aboutir.

L'employeur ou le responsable hiérarchique ne peuvent pas faire appel à des travailleurs temporaires ou à des salariés engagés par un contrat à durée déterminée pour remplacer les Grévistes. Mais ils peuvent avoir recours aux non-grévistes. Ils peuvent également leur demander d'effectuer des heures supplémentaires.

Cependant l'agent non Gréviste peut toujours refuser d'effectuer le travail d'un Gréviste par Solidarité !

 

6 ) Quels effets a la Grève sur la rémunération, l'avancement et la retraite ?

A la Ville de Paris la retenue sur salaire doit-être strictement proportionnelle à la durée de la Grève : - 1 jour de grève équivaut à une retenue de 1/30ème du salaire mensuel (par exemple une rémunération mensuelle de 1500 € par mois aura 50 € retiré par journée de grève).

- Une demi-journée de grève équivaut alors à une retenue de 1/60ème de la rémunération mensuelle.

 

Les périodes de Grève sont sans effet sur les droits à l'avancement de grade ou d'échelon.

Par contre les cotisations sociales et retraites au titre des heures ou jours de Grève ne sont pas versées. Ainsi les heures ou jours de Grève ne sont pas pris en compte dans le calcul des droits à retraite.

Dans tous les cas il faut être prêt à perdre peu pour tout gagner : Respect, Solidarité, Revendications Professionnelles et Puissance Sociale !

Commenter cet article